Accés site PRO

Parafoudre modulaire

Protégez activement votre installation contre les risques de la foudre !


La fonction du parafoudre est totalement différente de celle d'un paratonnerre : un paratonnerre protège les édifices des coups de foudre directs tandis que le parafoudre protège, quant à lui, les installations électriques et de communications.

Il se place dans le tableau électrique afin de limiter les surtensions transitoires générées par la foudre, il est généralement connecté entre chacun des conducteurs à protéger et la terre.

Les effets de la foudre peuvent être dévastateurs sur des installations vétustes n’étant plus aux normes actuelles comme sur les installations récentes bénéficiant d’appareils communicants très sensibles à de fortes variations de tensions. C’est pourquoi la norme impose dans certains cas l’installation d’un parafoudre.



Où et quand installer un parafoudre ?

De manière générale, l’installation d’un parafoudre dans votre coffret électrique n’est jamais un investissement inutile car il vous permet d’avoir une protection adaptée aux appareils sensibles de votre installation électrique ou lorsqu’un certain niveau de fiabilité est attendu.
Niveau keraunique
Toutefois, depuis 2002, la norme NF C15-100 (article 4-443) rend obligatoire l’installation de parafoudre dans les cas suivants :

  • Si vous possédez des systèmes de sécurité (alarme…).
  • Si l’infrastructure est équipée d'un paratonnerre supérieur ou égal à 12,5 kA.
  • Si l’installation est alimentée par une ligne aérienne dans les zones géographiques à fort niveau kéraunique* (Nk supérieur ou égal à 25, en rouge sur la carte ci-contre).


*Le niveau kéraunique, noté « Nk » définit le nombre de fois où le tonnerre a été entendu dans l’année.


Par ailleurs, lorsqu'un parafoudre est installé sur le circuit de puissance, il est également recommandé d'installer un parafoudre sur les circuits de communication (ligne téléphonique ou de données...).

 
Carte des niveaux kérauniques        




Quel type de parafoudre choisir ?

Les parafoudres sont classés en fonction de leur sensibilité, ils peuvent être, dans le cas d’installation où un niveau de fiabilité attendu est élevé, installés en cascade.

Classe 1 : Destinés à la protection de bâtiments disposant de paratonnerre.
Classe 2 : Destinés à la protection de bâtiments non équipés de paratonnerre.
Classe 3 : Réservés à la protection fine d’une installation, ils viennent en complément d’un parafoudre de Classe 1 et 2. Par exemple, le parafoudre téléphone.



Pourquoi utiliser un disjoncteur 20A en complément ?

La durée de vie du parafoudre dépend du nombre de sollicitations. Selon la norme la fin de vie du parafoudre ne doit pas entraîner de court-circuit entre le neutre et la terre.
Cela implique donc l'usage d'un disjoncteur en amont du parafoudre, soit en série sur le circuit à protéger soit sur la branche de dérivation du parafoudre.



Une gamme complète adaptée pour chaque besoin :

Bis-electric vous propose, afin de sécuriser votre installation électrique, une gamme complète de parafoudres adaptés pour chaque besoin.
Ces parafoudres fonctionnent avec un système de cartouche débrochable interchangeable et se positionnent, comme le reste de vos appareillages modulaires, sur votre tableau électrique.

                                

Parafoudre monophasé                       Parafoudre triphasé                      Parafoudre photovoltaique



Voir toute notre gamme de parafoudre